Archives du 18/09/2011

Hush, hush, de Becca Fitzpatrick

Hush, hush, de Becca Fitzpatrick
Mon résumé

À 16 ans, Nora ne s’intéresse pas vraiment aux garçons, mais c’est sans compter l’arrivée du ténébreux Patch dans sa vie. Il semble en savoir beaucoup sur elle, et adore la provoquer de son regard mystérieux. Nora joue avec le feu et veut percer à jour ses nombreux secrets, mais attention, elle le sent Patch pourrait bien être dangereux.

Mon avis

Suivant un schéma assez répandu maintenant (une jeune fille somme toute assez banale qui s’éprend d’un mystérieux garçon, style Twilight), Hush, hush a tout de même su se détacher des histoires similaires. Il ne s’agit pas d’une xième histoire de vampires, et ça c’est bien. Ce qui est moins bien, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de place laissée à l’imagination du lecteur. Mais qui est donc ce mystérieux Patch ? Réponse immédiate si vous lisez la 4e de couverture (ce n’est pas la première fois que je suis déçue par un résumé qui en dit trop) ou même après un bref coup d’œil à la couverture (très belle mais trop révélatrice).

J’ai un avis plutôt mitigé sur ce roman jeunesse. Au départ, il m’a fallu du temps pour entrer dans l’histoire car Nora n’est pas vraiment attachante. Elle est un peu jeune et naïve et sa relation avec Patch tourne en rond pendant des pages et des pages. Mais Patch et ses répliques cinglantes et troublantes amènent la touche d’humour qu’il manquait et les pages ont enfin défilé sans que je m’en aperçoive.

« – Et en plus, tu sens bon, reprit Patch.
– Ca s’appelle « prendre une douche », répliquai-je sans tourner la tête.
Comme il ne répondait pas, je lui lançai un regard en coin.
– Tu sais : savon, shampoing, eau chaude.
– Toute nue. Oui, je connais le principe. »

La raison de l’attraction de Patch pour Nora lance l’intrigue et même si l’on sait plus ou moins à quoi s’attendre, le suspense est présent et j’ai été surprise par certains retournements. Malheureusement, il y a tout de même certains détails que je ne m’explique pas, qui ne collent pas et affaiblissent l’histoire. J’ai eu l’impression de rester à la surface, il n’y avait pas assez de profondeur dans l’intrigue.

Cette lecture était agréable, mais il me manquait pas mal d’ingrédients pour que la sauce prenne. L’histoire était peut-être un peu trop simplette, j’aurais préféré une héroïne plus âgée, des sentiments plus forts qui ne se résument pas à attirance et peur. Nora est intriguée, effrayée, envoûtée, mais réellement amoureuse, je ne sais pas.
Par contre, le gros plus du bouquin c’est son épilogue (le 1e chapitre du second tome Crescendo). L’histoire semble prendre un tournant intéressant et ce petit flash-back donne envie d’en savoir plus sur le fond de l’intrigue. Je me suis dit que finalement j’avais peut-être jugé un peu vite et que la suite de l’intrigue pouvait apporter son lot de révélations et de surprises. Bien joué donc, je me lancerai dans le tome 2 pour en apprendre davantage même si l’histoire ne va surement pas me laisser un souvenir impérissable.

Note : 6,5/10

Extras
Traductrice : Marie Cambolieu
Première publication : avril 2010
Fiche Bibliomania
Hush signifie Chut en français.
Le tome 3 Silence sortira en anglais le 4 octobre.

Challenge - Je vide ma bibliothèque