No et moi, de Delphine de Vigan

No et moi, de Delphine de Vigan

Mon résumé

ou est une petite surdouée de 13 ans, qui se sent un peu seule. Sa mère ne la regarde plus, son père ne fait que s’occuper de sa mère et à l’école, personne ne fait attention à la petite Lou. Alors elle passe le temps, en réfléchissant, en inventant des expériences, en collectionnant ou en regardant les gens se dire au revoir et se retrouver à la gare. C’est là qu’elle rencontre No, une jeune SDF. Lou n’en revient pas de la misère dans laquelle elle vit, et décide de tout faire pour l’aider.

Nbr de pages : 250 / Éditeur : Le Livre de Poche

Mon avis

Un tout petit livre, mais à l’intérieur, une plume magnifique, des phrases qui vous touchent au plus profond de vous-même et une histoire qui fait réfléchir.

Delphine de Vigan m’a vraiment offert un joli moment de lecture et elle m’a aussi beaucoup impressionnée. Je ne suis pas une grande fan des nouvelles ou des petits romans, car j’ai toujours un petit goût de trop peu, d’inachevé. No et moi est certes assez court, mais les émotions sont là et les personnages sont réels, vivants, complexes, travaillés.

Il y a Lou, cette petite surdouée, qui n’arrête pas de réfléchir sur tout, tout le temps et ses réflexions sur le monde sont assez innocentes, mais aussi très justes. Elle semble avoir grandi trop vite, et elle ne trouve pas vraiment sa place, ni à l’école, ni dans sa famille. Un petit bout de chou qui m’a émue tout au long du livre. Elle a une volonté de fer, de l’espoir, elle veut changer le monde et elle est prête à tout pour sauver No. Nolwenn, cette ado qui s’est construit une carapace pour survivre dans la rue, qui s’accroche à Lou comme à une bouée de sauvetage, qui dérape, se mure dans ses silences ou éclate d’un rire qui nous transporte. En fait, elles semblent toutes les deux paumées et ont autant besoin l’une de l’autre.

Une fois je me suis assise à côté d’elle sur son lit, elle s’est tournée vers moi et elle m’a dit : alors maintenant on est ensemble, toutes les deux ? j’ai répondu oui, je ne savais pas très bien ce que ça signifiait pour elle, être ensemble, c’est quelque chose qu’elle demande souvent : on est ensemble, hein, Lou ? Maintenant je sais. Ça veut dire que rien jamais ne pourra nous séparer, c’est comme un pacte entre nous, un pacte qui se dispense de mots.

C’est une histoire triste, mais qui ne tombe jamais dans le dramatique, il y a toujours une petite lueur d’espoir et la fraîcheur de Lou. Un sujet très difficile que Delphine de Vigan a su aborder avec simplicité, sans clichés. Elle écrit superbement bien, et tous les passages du livre pourraient figurer comme citations, tellement ils sont beaux ou originaux ou amusants ou émouvants.

Souvent je regrette qu’on ne puisse pas effacer les mots dans l’air, comme sur un papier, qu’il n’existe pas un stylo spécial qu’on agiterait au-dessus de soi pour retrancher les paroles maladroites avant qu’elles puissent être entendues.

Lou restera un de mes personnages préférés de la littérature. Elle nous donne envie de nous battre pour nos convictions et d’avoir comme elle une vision du monde simple mais juste. Comme le dit Lucas dans le livre, Lou, elle est « toute petite », mais elle est « toute grande ».

Note : 8,5/10

Extras
Première publication : août 2007
Fiche Bibliomania
No et moi a reçu le Prix des Libraires.

 Une nouvelle lecture pour le Challenge ABC de Nanet !

 Challenge ABC 2012
N° 5 dans le challenge ABC 2012 – Lettre V

Un mot sur le film

No et moi, de Zabo Breitman

Mon avis

J’avais un peu peur d’être déçue, mais c’est une jolie adaptation. La dynamique du livre est respectée et la relation fusionnelle de Lou et No est aussi émouvante. La réalisatrice n’a pas pris trop de libertés, si ce n’est pour la fin qui est un peu différente : je trouve qu’il manque quelques détails pour expliquer l’attitude de No. Les acteurs jouent vraiment bien, Lou est toute mignonne et aussi attachante que dans le roman. No est un rien plus extravagante, j’ai parfois eu l’impression que l’actrice surjouait un peu, mais au final, on voit bien les différentes facettes de No, ses contradictions, ses efforts pour sortir la tête de l’eau et sa lente descente aux enfers.

Extras
Sorti en novembre 2010 ; Durée : 1 h 45.
Actrices : Nina Rodriguez (Lou), Julie-Marie Parmentier (No).
Zabou Breitman, la réalisatrice, joue aussi le rôle de la mère de Lou.
Anecdotes :
les figurants du films sont interprétés par des comédiens amateurs.
Ainsi les SDF sont joués par de vrais sans-abris, les ados par de vrais lycéens…
Quelques mots de Zabou Breitman sur les différences entre le roman et le film :
« Plus généralement, le temps de l’adaptation est celui de la compression et du choix : que va-t-on laisser de côté ?Je ne croyais pas, par exemple, à la relation préalable entre Lucas et Lou, telle qu’elle était racontée dans le livre : les clans, entre adolescents, sont très rigides…
Lucas ne regarde Lou que parce qu’il y a No, c’est leur trio qui m’intéressait, et le regard que chacun porte sur les deux autres: on ne sait pas vraiment qui aime qui. »

Source : allocine.fr

Challenge Regarde ce que tu lis

Publicités

Publié le 17/06/2012, dans Adaptation, Contemporain, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Voilà un roman qui m’avait beaucoup touchée!:) Par contre je n’ai pas très envie de voir le film…

    • Le film est sympa, mais n’égale pas le livre (comme souvent). Il est touchant mais pas autant, et la fin, fort moyen, mais je ne pense pas que tu serais vraiment déçue… Merci de ta visite 🙂

  2. un livre qui est dans ma pal depuis sa sortie. Je pense le sortir et le mettre un peu plus au dessus pour ne pas traîner. Tu m’as donné envie avec ce billet.

  3. J’avais adoré Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine De Vigan a une plume splendide. Je suis bien tentée de lire celui ci ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :