Archives du 11/09/2012

Irrésistible alchimie, de Simone Elkeles

Irrésistible alchimie, de Simone Elkeles

 

Résumé de l’éditeur

À Chicago, au milieu des guerres de gangs et des problèmes familiaux, Alex, jeune mexicain loubard et Brittany, jeune fille sage braveront les interdits et feront preuve de courage et d’audace démontrant ainsi que l’Amour n’a ni préjugés, ni frontières.

 

Nbr de pages : 410 / Éditeur : La Martinière Jeunesse / Titre VO : Perfect chemistry

Mon avis

Brittany est blonde, chef des pom-pom girls et sort avec le capitaine de l’équipe de foot. Sa vie semble parfaite. Alex est latino, fait partie d’un gang et joue les gros bras insensibles. Tout les sépare. Un cours de chimie en binôme va les rapprocher. Il va vouloir sortir avec elle pour un pari. Plus cliché, tu meurs. Originalité zéro. Du déjà vu. Je partais avec de gros a priori et pourtant, et pourtant… j’ai adoré, savouré et dévoré ce beau roman à deux voix, plein d’émotions. Je ne me souviens pas avoir été aussi absorbée par une histoire d’amour entre ados. Je rouspétais avec Brit, ressentais les caresses d’Alex, rigolais à ses remarques pleines d’humour et priais pour que tout se passe bien pour ces deux héros plus qu’attachants.

Alors oui, l’histoire a un côté très caricatural qui déplaira à certains, mais on passe très vite outre, car il y a bien plus que ça : la tendresse de Brit pour sa sœur handicapée, la façade de perfection derrière laquelle elle cache ses faiblesses, les efforts d’Alex pour ne pas entraîner son frère dans son monde de brutes (sans oublier « ses biceps, ses triceps et tout ses autres « eps » », un atout non négligeable du roman !). L’alternance des points de vue de chapitre en chapitre a su me séduire, une fois de plus. C’est pour moi une des meilleures façons de raconter une histoire, j’adhère totalement et je me plonge dans chaque chapitre avec encore plus d’avidité.

Peut-être suis-je particulièrement bon public, peut-être est-ce la jolie plume de Simone Elkeles, quoi qu’il en soit j’ai su faire abstraction de tous ces clichés pour vraiment m’imprégner dans cette histoire et la déguster. Et puis, l’auteure fait référence à Grease, alors je ne peux qu’approuver !

– Sois honnête, Alex. Colin Adams est mignon, c’est le capitaine de l’équipe de football et le héros de Fairfield. Toi, tu te prends pour Danny Zuko dans Grease. Tu fumes, tu fais partie d’un gang et tu es sorti avec les pires tigresses du coin. Brittany, elle, ressemble à Sandy… une Sandy qui ne se montrera jamais au lycée en veste de cuir noir, avec une clope au bec. Oublie ce fantasme.

Ma note : 8,5/10

Extras
Traducteur : Cyril Laumonier
Première publication : février 2011
Alors que ce tome raconte l’histoire d’Alex Fuentes,
la suite, Irrésistible attraction et Irrésistible fusion (qui vient de sortir ce 6 septembre 2012),
se consacre aux aventures des deux autres frères Fuentes.
Je ne pensais pas lire la suite, par peur de relire une histoire trop similaire,
mais comme je l’ai trouvé en très bon état à 3€, je vais lui donner sa chance et j’espère faire une autre très belle découverte  !
Fiche Bibliomania
Au vu des nombreuses chroniques élogieuses, j’avais très envie de découvrir ce roman,
je remercie donc Cajou pour ce joli cadeau 🙂

 Une nouvelle lecture pour le Challenge ABC de Nanet !

 Challenge ABC 2012
N° 7 dans le challenge ABC 2012 – Lettre E