Archives du 18/10/2012

Le Livre perdu des sortilèges, de Deborah Harkness

Le Livre perdu des sortileges, de Deborah Harkness


Mon résumé

Diana est une sorcière mais a décidé de renoncer à la magie après le meurtre sauvage de ses parents. Historienne à la recherche de livres anciens à la bibliothèque, elle va faire deux surprenantes rencontres : celle d’un livre ensorcelé que personne n’avait encore jusque là su ouvrir, et celle d’un mystérieux vampire aux ambitions assez peu claires. Ces deux rencontres vont emmener Diana dans une folle et terrible aventure, dans ce monde où se côtoient sorciers, vampires, démons et humains.

Nbr de pages :832 / Éditeur : Le Livre de Poche / Titre VO : A Discovery of Witches

Mon avis

Que c’est rafraîchissant de lire un livre avec une sorcière et un vampire qui ont passé le stade de l’adolescence, qui ont du vécu, qui parlent bon vin et alchimie plutôt que du bal de promo ou des derniers potins.

C’est un roman très mature et bien documenté : vous en apprendrez plus sur la théorie de la sélection de Darwin, il y a des références bibliques, des détails sur l’architecture du Moyen Âge, des allusions à des scientifiques et poètes des siècles passés, des citations en latin, et même en occitan. J’ai aimé voir au travers de ce livre les nombreuses recherches de l’auteure, son expérience dans le domaine. Elle ne prend pas ses lecteurs pour des abrutis, stimule leurs petits neurones, et ça fait du bien, sans être barbant ! Pour le coup, on est assez loin de la littérature jeunesse, ou même de la Bit-lit. Bref, une première impression plus que positive.

Le problème, c’est que ce n’est pas toujours simple à suivre, et je me suis sentie un peu perdue dans certains passages concernant l’ADN mitochondrial, l’imagerie alchimique ou les chevaliers de l’ordre de Saint-Lazare. Parfois, les chapitres semblent ne jamais vouloir se terminer, avec une multitude de détails sur le style architectural du château ou les particularités du mobilier de la pièce. C’est intéressant, mais parfois longuet et ça freine un peu la lecture.

J’ai donc dû rester bien concentrée, mais je me suis régalée avec ce roman plein de magie qui a su tirer son épingle du jeu. Contrairement à d’autres blogueurs, je suis très vite entrée dans l’histoire, dans cet univers riche plein de surprises. L’intrigue nous fait voyager de pays en pays, à la découverte des personnages et de leur destinée. Bien sûr, il y a la romance qui prend une grande place, mais Diana est adulte et ne joue pas les jeunes filles effarouchées. On est loin de l’amourette adolescente. D’ailleurs, les deux tourtereaux se vouvoient tout au long du roman ! Ce livre ne ressemble à aucun autre et m’a vraiment fait passer un bon moment, malgré quelques longueurs.

À tous ceux qui ne se sentent pas particulièrement attirés par les vampires, n’hésitez pas à tenter le coup avec ce livre-ci, car il pourrait très bien vous faire changer d’avis !

Note : 8/10

Extras
Traducteur : Pascal Loubet
Première publication : mai 2011
Fiche Bibliomania
L’auteure est spécialiste de l’histoire des sciences et de la magie en Europe du XVIe au XVIIIe siècle, et tient un blog sur le vin, plusieurs fois primé. Et ça se ressent dans son roman.
Le tome 2 : L’école de la nuit, vient de sortir (septembre 2012) et un dernier troisième tome est prévu.

***

J’ai lu ce livre en lecture commune avec : Anastasia.B, Audel, Elahbulle, Frankie, Frenchbooklover, Guenièvre, Harmo20, Kincaid40, Lulubel, Luna, Morgaxia, Nane42, Natiora, Soevangeline, Melisende, Sokitty.

Une nouvelle lecture pour le Challenge ABC de Nanet

 Challenge ABC 2012
N° 9 dans le challenge ABC 2012 – Lettre H