Vertige, de Franck Thilliez

Vertige, de Franck Thilliez

 

Mon résumé

Jonathan se réveille dans une grotte froide, dans l’obscurité, enchaîné, seul. Jusqu’à ce qu’il découvre qu’il n’est pas le seul prisonnier. Farid, lui aussi enchaîné, et Michel, portant un masque de fer qui explosera s’il s’éloigne trop, vont lui servir de compagnons dans cette antre d’où il semble impossible de s’enfuir… À la recherche d’indices sur l’identité de leur bourreau, ils vont peu à peu se dévoiler et découvrir qu’ils ne sont pas là ensemble par hasard…

Nbr de pages : 336 / Éditeur : Fleuve Noir

Mon avis

Personne ne sait où vous vous trouvez, sauf moi, mais je ne pense pas vous être d’un secours quelconque, là où je suis. Et croyez-moi, on ne vous retrouvera jamais. Comprenez bien que vous allez tous mourir. Le tout est de savoir combien de temps vous tiendrez. Et pourquoi.

J’avais entendu que Thilliez était un dieu du thriller (et je me suis donc bien sûr acheté presque toute sa bibliographie…). Pour ma première découverte, je ne dirais pas vraiment que je suis déçue, mais dans ma tête, l’auteur est vite redescendu de son piédestal, son roman ne m’ayant finalement fait ni chaud ni froid. Et puis, j’avais pas pigé la fin, et ça c’est ballot !

Pourtant, ce livre me promettait monts et merveilles ! Un huis clos et des secrets inavouables (j’adore), une ambiance glauque qui fait froid dans le dos (j’adore) et un scénario à la Saw avec pieds entravés par des chaînes et tête coincée dans un masque de fer qui fait tic tac (j’adore). L’envie de connaître le dénouement final est bien là, l’intrigue est assez bien construite et le début de l’histoire est très prenant… mais je n’ai pas accroché plus que ça, pas autant que je l’espérais du moins. Je suis une des rares à ne pas avoir adoré ce roman, peut-être en attendais-je encore plus, je ne sais pas.

J’ai aimé l’atmosphère pesante, mais elle n’a pas su me tenir en haleine. Le thème de l’alpinisme ne m’a pas transcendée, on devine aisément quelques dénouements, et catastrophe, je n’ai pas compris la chute. Ça la fout mal pour un thriller… Il faut vraiment s’attacher à tous les petits détails qui jalonnent le roman et rester bien concentré pendant sa lecture pour ne rien manquer, sinon vous risquez comme moi de passer à côté. J’avoue que je n’étais pas toujours bien attentive et que je l’ai lu trop lentement, mais je ne suis pas la seule à avoir manqué le détail qui tue (c’est d’ailleurs grâce aux commentaires sur l’article de Vepug que j’ai découvert la vérité sur la fin !).

Si vous aussi, vous n’êtes pas bien sûr d’avoir compris la chute, voici la solution (surlignez la suite) :
° Il faut comparer l’avant-dernière phrase du livre avec la page 141 (grand format). La photo qu’ils ont prise dans la grotte et celle que Jonathan retrouve à la fin n’est pas identiquement la même. C’est la preuve que Jonathan est bel et bien fou et a tout manigancé sans le savoir. °

Je préfère nettement ce roman après avoir été éclairée sur la fin, mais je reste tout de même avec beaucoup de questions et trouve dommage que toute l’histoire repose sur un détail aussi subtil. Mais Thilliez a quand même vraiment su éveiller ma curiosité et je compte bien découvrir tous ses autres titres.

Ma note : 6,5/10

Extras
Première publication : octobre 2011
Fiche Bibliomania
Vertige est le dixième roman de l’auteur. Franck Thilliez est membre de la Ligue de l’Imaginaire, aux côtés notamment de Bernard Werber, Maxime Chattam et Patrick Bauwen. Ils ont les mêmes sources et aiment les livres les uns des autres. Ils se voient régulièrement, mangent ensemble, ont des projets d’écriture en commun. [Infos sur Les chroniques de Mandor]
Dans une interview, Thilliez a dit en parlant de Vertige : « À la lecture, faites attention aux détails, ça vous évitera de vous dire, à la fin « Mince, comment j’ai fait pour passer à côté de ça ? » et d’avoir à relire le roman. » [Interview chez Passion-romans]

***

Nouvelle lecture d’un de vos auteurs incontournables pour la challenge de Hylyirio

5 points pour Franck Thilliez
Total : 25 pts

Une nouvelle lecture pour le Challenge ABC de Nanet

 Challenge ABC 2012
N° 10 dans le challenge ABC 2012 – Lettre T

Publicités

Publié le 05/12/2012, dans Policier/Thriller, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 31 Commentaires.

  1. Bonjour, cela fait un bout de temps que vous avez posté ceci, même très longtemps mais je commente quand même x)
    Je l’ai lu aussi, et franchement, j’ai adoré, et je ne sais pas si je suis la seule, mais moi le détail m’a sauté aux yeux….on aurais dis que l’auteur à tout prévu, je peux comprendre que quand on lis le livre en plusieurs fois, on à peut-être du mal à se rappeler les détails etc…mais ce livre c’est différents, tu ne peux pas t’empêcher de tourner les pages, de savoir ce qu’il va se passer, ça t’intrigue tellement….t’as vite envie de le finir et de découvrir la vérité, du coup, comme beaucoup, je l’ai lu en deux fois ! 100 pages, puis le reste la journée suivante, et le détail m’a sauté aux yeux.
    Personnellement, je ne suis pas resté sur ma faim, je comprend ce que l’auteur veux dire, car il nous parle à travers son livre,  » il nous manipule jusqu’à la dernière ligne….*voir plus encore*  » donc cela reste un mystère, on se pose de question, chacun peut interpréter la fin comme il veut, et c’est ce qui fait qu’on peux débattre, et je sais que il y à d’autres indices, dont on est passé à côté, peut-être que l’auteur nous à fait sauter aux yeux cette indice pour nous dire qu’il y en à d’autre, peut-être simplement y’a-t-il une explication logique si l’on regroupe tout. Moi qui adore le mystère, c’est une fin comme je les aime ! ça ne révèle pas tout, et oblige même le lecteur à revenir en arrière, à se posé des questions, etc..ça joue vraiment sur les sentiment et Franck Thilliez à envoyé du lourd !! peut-être laisse-t-il la logique aux plus malin, aux futé qui ont trouvé la réponse ?
    Je voulais partager mon point de vue aux autres lecteurs qui passeraient par là, bisous !

    • Merci pour ton commentaire, tu me donnes envie de le relire et de découvrir de nouveaux indices… C’est vrai que je l’ai lu en trop de temps et si je l’avais dévoré en 2 coups, mon sentiment aurait été sans doute différent !

  2. Et si Jonathan = Michel ?
    car pas de traces d’entrave au poignet. et cela correspondrait avec la photo…?
    Situation réelle ou histoire psychiatrique ?

  3. Fin ce jour. Et effectivement 2 photos différentes. Ce n’est donc pas Jonathan qui met sa main vers l’objectif. Jonathan est tranquille entrain de manger son orange.
    Jonathan serait donc l homme au masque de fer ?
    Mais quel rapport avec la page 141 et a priori un détail important qui n’arrive toujours pas a me sauter aux yeux…
    Qui est qui ?

  4. doit-on prendre en compte la photo de couverture? qui montre une tente mais une seule est unique chaîne qui dépasse de celle-ci?

  5. hello 😉

    j’ai terminé Puzzle…. sympa mais quelle copie de Shutter Island !!! C’est presque scandaleux…

  6. je vais essayer de mener mon enquête 🙂
    En attendant, je dévore « Puzzle »… et je dois avouer qu’il est prenant !

    Jérémy

  7. Pas de soucis 😉

    Si plusieurs versions du livre circulent, alors ça c’est fort ! J’aime le concept 🙂

    • Ça alors, quelle surprise de voir qu’il existe deux fins différentes ! Serait-ce un parti pris des éditions France Loisirs ou une action volontaire de Thilliez pour nous embrouiller ? Le premier qui le rencontre en salon vient raconter ce qu’il en est aux autres ! 🙂 En tout cas merci pour le débat, ça pose de bonnes questions, je me demande vraiment pourquoi, maintenant !

  8. hello, pas la peine de vous énerver, j’essayer juste de comprendre…
    Je vous fait un « copier coller » de ce que je trouve dans mon livre (éditions France Loisir):

    p157-158 de mon édition :
    « Il (Michel) vient se glisser entre Farid et moi et s’empare de l’appareil photo. Il tend son bras devant lui, l’objectif braqué vers nous trois »
    « Non ! je fais en tendant la main » (c’est le narrateur donc Jo)
    « Dessus, Farid est en train de porter un quartier d’orange à la bouche »

    puis, p365 :
    « Sur le cliché, on voit Michel, Farid et moi, assis au fond de la tente. Ma main est dirigée vers l’objectif, Farid déguste un quartier d’orange et Michel se tient là, entre nous deux »

    J’ai beau chercher, je ne vois pas de différence 😦

    Jérémy

    • Je ne me suis pas énervée. Pardon, si mon ton vous semblait agressif.
      Effectivement, nous n’avons pas la même fin… Bizarre.

  9. Bonjour tout le monde,

    je viens de terminer Vertige… j’ai beaucoup aimé l’histoire et la façon de F. Thilliez mène l’intrigue.
    En revanche, là où je ne comprends rien, mais alors rien du tout, c’est concernant la fin… Y-a-t-il plusieurs versions de « Vertige » ?
    J’ai beau relire et comparer 10 fois les 2 descriptions de la photo prise dans la tente (au milieu du livre et à la fin) : ce sont strictement les mêmes dans le livre que j’ai entre les mains !
    Michel au milieu qui prend la photo, Jo qui tend le bras vers l’objectif et Farid qui déguste un quartier d’orange….

    Suis-je à mon tour fou ? 🙂

    • Salut, comme beaucoup je trouve aussi que la fin laisse la porte ouverte à beaucoup de questions qui malheureusement restent sans réponse. Cela fait sûrement partie du style de Thilliez.
      En ce qui concerne la version du livre, il me semble qu’il y en a qu’une seule ( sauf si il y a eu rectification, mais j’en doute).
      Les photos ne sont pas identiques. Au milieu du livre ( page 148 dans l’édition pocket ), c’est Farid qui est en train de porter le quartier d’orange à la bouche et Jonathan qui tend sa main vers l’objectif. Alors qu’à la fin du livre c’est Jonathan qui déguste le quartier d’orange et Farid qui dirige sa main vers l’objectif.
      Après chaque personne interprète cela comme elle l’entend. Ça fait partie des libertés accordées aux lecteurs non ? !

  10. J’ai un sérieux doute sur l’inversion de la photo !
    « en ce qui concerne l’inversion de la photo… il ne s’agit bien évidemment pas d’une erreur… et cela prouve en effet qu’il est fou. »
    Cela arrive que des auteurs se trompent et cachent leurs erreurs de cette manière.
    Je vois rarement des auteurs expliquer clairement la fin pour les gens sceptiques ! En général on a le droit à « A vous de deviner la fin » pour donner des fins ouvertes ou autres !
    Mais la il nous mets en avant le retour de la photo en preuve qu’il n’est pas fou ! Si l’inversion prouve ça folie, la présence de la photo elle même démontre l’inverse ! inversion ou pas. Ces deux détails ne coïncident absolument pas. Il serait fou au point de s’imaginer avec un photo qui n’existe pas dans les mains! D’où mon scepticisme concernant l’inversion choisi « délibérément »par l’auteur !

    • J’étais sceptique, sans pouvoir mettre le doigt sur ce qui me chiffonnait, et je pense finalement que tu as raison. Le mail avec la « solution » ne vient pas directement de l’auteur, mais de son « webmaster ». Pourtant il me semble que Thilliez précise à la fin que tout est dans les détails, donc p-e est-ce vraiment voulu… mais qu’au final, ça ne fait qu’embrouiller ! Et toi alors, qu’en pensez-tu, tu as bien aimé ce livre quand même ?

  11. Salut à tous !
    Pour ma part, j’ai également remarqué que la description de la photo était différente. Mais n’est-ce pas là tout l’énigme de l’histoire? Est-il vraiment fou, a-t-il tout manigancé inconsciemment ? Ou bien Michel était-il vraiment Max ? Le détail de la photo nous laisse perplexe car les 2 cas sont possibles : soit Jo est encore dans son délire, soit il n’a rien inventé mais son état physique et mental lui a joué des tours donc on peut de demander si tout ce qu’il raconte est véritablement arrivé. Il y a peut être du délire dans la vérité, sa vérité ….

    • Pour moi, le fait qu’il voit la photo mais qu’elle est différente prouve qu’il imagine bien tout et qu’il n’y a pas de photo…
      Voilà ce que dit le webmaster de l’auteur :

      « bonsoir, je suis le webmaster de franck,

      je vous encourage à lui poser toutes vos questions sur sa page facebook…

      en ce qui concerne l’inversion de la photo… il ne s’agit bien évidemment pas d’une erreur… et cela prouve en effet qu’il est fou.

      amicalement le webmaster »

  12. bonsoir je voudrai revenir sur la fin de vertige de Franck THILLIEZ tout le monde parle du detail de la photo,il n’y a pas que celui-ci qui intrigue il y a aussi le detail de l’alliance que Michel aurait voler pour mettre à son propre doigt qui est aussi imaginaire.
    Pour moi ce detail est le plus convainquant de la folie de Jonathan.

    • Je t’avoue que je ne me souviens plus trop de tout, ayant lu ce livre en juin… Mais je ne me rappelle pas qu’on parle de l’anneau en dehors du contexte de la grotte. La photo, il la découvre par après, après toute l’histoire dans la grotte et donc ça semble plus percutant… En tout cas je suis aussi passée à côté de ce détail 😛 Livre à relire sans aucun doute, pour redécouvrir tout cela 🙂

  13. je comprends ton avis même si j’ai bcp aimé ce titre. J’ai été très prise dans l’histoire, rien à dire pour la côté tension qui est vachement bien maîtrisée. C’est vrai que LE détail est farfelu et peut être un peu tiré par les cheveux (limite, peu crédible en y repensant) mais bon cette lecture m’a plu.

    • Je suis d’accord pour la tension et beaucoup de scènes donnent des frissons, mais il m’a manqué le truc qui fait que avec les thrillers, j’espère vite me rattraper avec Thilliez et un de ses autres romans 🙂

  14. Un peu déçu aussi par ce roman même s’il se lit très vite. La conclusion est bizarre, et même si j’ai aperçu le détail qui tue, bah cela ne m’a pas avancer plus :p

    Je vois que l’on a le même avis concernant le dénouement en tout cas ^^

    • Oui en effet ! Je reste avec plein de questions sur les agissement de personnage et finalement la chute laisse un peu le lecteur sur sa faim, je trouve… J’espère être un peu plus emballée par les autres livres de l’auteur !

  15. Oula, tu me refroidis un petit peu… Je lorgne sur ce livre depuis pas mal de temps, mais du coup… Je ne sais pas si je vais craquer ^^

  16. Oh tu piques ma curiosité et j’adore tout simplement cette couverture… Ça sent le craquage d’achat !!!!! Je pense bien que l,année 2013 sera aussi terrible coté acquisition lllllollol

  17. Et bien j’étais également passée à côté de la révélation avec la dernière scène et la page 141… Je ne trouve pas cela terrible de jouer sur d’aussi petits détails, et je pense que beaucoup de gens ont du passer à côté de ça. Mais bon une bonne lecture quand même pour moi ^^

    • Je suis bien de ton avis, et c’est pour ça que je me suis dit que je mettrais le spoiler dans mon article pour ouvrir les yeux d’autres lecteurs qui seraient passé à côté. À côté de ça, le livre reste assez sympa mais il m’a manqué ce quelque chose… J’attends ton avis sur le livre ! 🙂

    • mais c est là l intérêt de ce roman, les détails car si tout est servi sur un plateau, quel est l intérêt?

      • Vous avez raison, ce sont les détails qui font la beauté et le génie d’un livre, mais quand on passe à côté des détails, c’est un rendez-vous manqué… Je dois être en cause car je n’étais pas assez attentive pendant ma lecture et je pense que j’aurais en effet d’autant plus apprécié ce livre avec toutes les clés en mains 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :