Keleana, L’assassineuse, de Sarah J. Maas

Keleana, L'assassineuse, de Sarah J. Maas

Mon résumé

Keleana, la célèbre assassineuse d’Adarlan s’est fait piégée et croupit dans les mines d’Endovier, où on ne survit généralement que peu d’années. Mais le prince lui propose un marché : si elle gagne un tournoi contre d’autres voleurs, meurtriers et brigands, elle deviendra le champion du roi et pourra obtenir sa liberté après 4 années de loyaux services. Jusqu’où est-elle prête à aller pour gagner sa liberté ?

Nbr de pages : 507 / Éditeur : La Martinière Jeunesse / Titre VO : Throne of Glass

Mon avis

Encore un livre de Fantasy englouti, mais cette fois, je découvre le côté jeunesse de ce genre. Et c’est loin de me déplaire. J’ai instantanément adoré l’histoire de Keleana, que j’ai découverte en lisant le génial prélude : Keleana et le seigneur pirate. J’adhère rarement aussi vite, mais là, tout ce que j’aime était réuni. Le début est simplement extra : on découvre Keleana, cette tête de mule, le palais royal brillant sous la glace et l’objectif du tournoi, trouver au roi un assassineur attitré. Tout se met en place et c’est bien rythmé. Malheureusement, mon enthousiasme est un peu retombé quand j’ai compris qu’on n’allait pas assister à toutes les étapes du tournoi, qui étaient pourtant sensationnelles. Il y a donc de nombreuses ellipses et très vite, l’histoire prend une nouvelle direction, reléguant le tournoi au second plan, au profit d’une intrigue mêlant magie et meurtres.

Si l’intrigue m’a un peu déçue, heureusement, Keleana est là pour donner du piquant à l’histoire. C’est un personnage excellent, qui m’a plu dès les premières pages. Elle est intrépide, elle prend tout le monde de haut et n’a pas sa longue dans sa poche. Son arrogance est jubilatoire : elle ne cesse tout au long du roman d’envoyer des piques aux autres, qui finissent par se teinter de tendresse, et on découvre une Keleana beaucoup plus touchante également. Une complicité s’installe petit à petit entre les trois protagonistes principaux, sans qu’on tombe dans la mièvrerie. Les dialogues sont toujours savoureux.

— Prenez une autre arme, ordonna-t-il. Et, cette fois-ci, que le jeu en vaille la chandelle : faites-moi un peu transpirer, s’il vous plaît.
— Vous transpirerez bien assez quand je vous écorcherai vif et que j’écraserai vos yeux sous mes bottes, marmonna-t-elle avant de ramasser son épée.
— À la bonne heure !

On sourit donc beaucoup. Il y a juste ce qu’il faut d’humour, d’action, de suspense et de romance. Oui, tout est dosé pour que l’on apprécie chaque passage. On lit avec avidité, même si on se doute du grand final. Car oui, l’histoire reste assez prévisible dans l’ensemble, avec quelques clichés (les personnages sont tous si beaux) et quelques ficelles bien connues. Et on est loin de la complexité des pavés de Fantasy.

Sans être révolutionnaire, ce roman est vraiment plaisant et se suffit à lui-même. Vous passerez sans conteste un moment très agréable aux côtés de Keleana, une héroïne comme on les aime. Seul bémol pour ma part, qui ternit quelque peu mon ressenti : je n’ai pas été emballée par l’intrigue, empreinte de magie et de surnaturel, qui vient se superposer à l’histoire initiale. Détail qui pourrait justement plaire à d’autres, alors n’hésitez pas à découvrir Keleana, l’assassineuse.

Ma note : 8/10

Extras
Traductrice : Anne-Judith Descombey
Première publication : septembre 2013
Fiche Bibliomania
◆ L’auteure avait 16 ans quand elle a publié en ligne la première version de son roman, qui a attiré une communauté de milliers de fans.
◆ Je vous recommande de lire avant la nouvelle Keleana et le seigneur pirate, pour comprendre certains détails et découvrir Keleana avant sa capture. Elle est téléchargeable gratuitement ici. Si vous souhaitez que je vous l’envoie sous format PDF, envoyez-moi un mail.
◆ Le terme « assassineuse » ne me choque pas personnellement. C’est un terme inusité qui passe bien dans cet univers Fantasy.

***

 Challenge ABC 2013 organisé par Nanet

ABC 2013
13 dans le challenge ABC 2013 – Lettre M

Un grand merci aux éditions de La Martinière Jeunesse pour cette découverte !

Publicités

Publié le 12/09/2013, dans Fantasy, Jeunesse, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. ça ne m’attire vraiment pas plus que ça (rien à voir avec ce que tu en dis celà dit !)

  2. J’avais déjà repéré cet ouvrage et ton billet m’incite d’autant plus à le découvrir. J’ai la chance d’avoir la liseuse dont tu parles et je vais télécharger le petit ouvrage que tu nous recommandes de lire afin de mieux comprendre le personnage.

  3. J’ai adoré ce livre, vivement la suiiiiiiiiiiite!

  4. Ah moi le terme « assassineuse » m’a un peu choquée ^^
    Mais sinon j’ai beaucoup aimé ce roman de fantasy jeunesse et j’ai déjàhâte de lire la suite 🙂

    • Comme il n’y a pas de gros suspense à la fin, j’ai bien aimé ce tome en lui-même, mais si un jour je me retrouve avec la suite entre les mains, je la lirai avec plaisir. C’est vrai que j’ai envie d’en savoir plus sur le passé de Keleana et les mystères autour du roi.

      • C’est vrai qu’il n’y a pas de gros suspense (et c’est tant mieux!) mais j’ai beaucoup aimé cet univers!! Et puis, j’ai mon côté fleur bleue qui a envie de voir ce qu’il va se passer avec Chaol 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :