Big easy, de Ruta Sepetys

Big easy, de Ruta Sepetys

Quatrième de couverture

Années 50 à La Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, dix-sept ans, n’a pas tiré le gros lot. Fille d’une prostituée qui n’a rien d’une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir. Pourtant, Josie a un rêve : quitter cette ville, surnommée The Big Easy et pourtant si peu easy, pour entrer à Smith, prestigieuse université du Massachusetts.
Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre, elle aussi, la voie de l’argent facile. Mais Jo vaut mieux que cela… et ceux qui l’aiment le savent bien.

Nbr de pages : 448 / Éditeur : Gallimard Jeunesse / Titre VO : Out of the Easy

Mon avis

Ne passez pas à côté de ce beau roman, qui vous emportera dans les quartiers sombres de la Nouvelle-Orléans des années 50. Une toile de fond authentique et un contexte intéressant qui nous dévoilent les dessous des maisons closes, de bandes mafieuses et des vieilles librairies.

L’intrigue n’a rien d’original ni de palpitant. On se retrouve face à une histoire classique de jeune fille pleine de rêves, née au mauvais endroit, dans la mauvaise famille. Et pourtant, on ne lâche pas les pages, on s’attache à Josie, et on garde, comme elle, l’espoir fou qu’elle pourra enfin fuir cette ville et devenir quelqu’un. J’ai vraiment passé un superbe moment, vivant l’histoire comme si j’en étais l’héroïne, m’imprégnant de cette ambiance des années 50 comme si j’y étais. Pas de grandes surprises ou d’intrigue bien complexe, rien que l’on n’ait déjà vu ou lu, mais quelle finesse dans les personnages, dans les émotions… J’ai vraiment été transportée !

Je me plongeais à corps perdu dans les livres. La vie des personnages était tellement plus intéressante que les battements solitaires de mon cœur.

Je découvre pour la première fois la sublime plume de Ruta Sepetys et je n’ai qu’une envie : m’empresser de lire son premier roman, Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre. Bref, un vrai régal !

Note : 9/10

Extras
Traductrice : Bee Formentelli
Première publication : octobre 2013
Fiche Bibliomania
Ruta Sepetys parle de son roman :
« Quand j’ai écrit Big Easy, j’ai voulu parler d’identité et de famille. J’ai appris que parfois, les familles que l’on construit sont plus fortes que celles dans lesquelles nous naissons. On définit souvent les héros comme ceux qui accèdent à la renommée ou à la célébrité. Big Easy est dédié aux véritables héros – les gens qui se battent contre tout espoir pour être les auteurs de leur propre vie. Ils nous enseignent que nous pouvons tous apprendre à voler même si l’on naît avec des ailes cassées. »
Un grand merci à Gallimard pour cette belle découverte !

Publicités

Publié le 25/10/2013, dans Jeunesse, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Un magnifique livre que j’ai pris plaisir à découvrir 🙂 !!!

  2. C est un vrais plaisir de lire ce billet, je vous en remercie chaudement !!!

  3. J’ai aussi adoré ce roman, comme j’avais adoré son précédent. N’hésite pas à découvrir ce qu’ils n’avaient pas pu nous prendre, et prépare une boîte de mouchoirs à côté de toi !! 🙂

  4. oh j’ai trop trop trop envie de le lire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. je suis vraiment à la bourre dans les lectures Gallimard, je m’y remets très vite !
    J’ai lu les 50 premières pages de Big Easy et je n’ai pas été subjuguée, j’ai hâte de m’y remettre et je note ton 9/10 🙂

  6. Il a l’air sympa 🙂

  7. Je ne connais pas non plus cette auteure et je vois ce nouveau livre partout, je vais finir par craquer!! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :