Archives du 03/03/2014

Cornes, de Joe Hill

Cornes, de Joe Hill

 

Résumé de l’éditeur

Après une terrible nuit d’ivresse, Ignatius Martin Perrish se réveille avec la gueule de bois et des cornes qui lui sortent des tempes. Depuis le viol et la mort un an auparavant de sa bien-aimée Merrin Williams, reclus dans la solitude, il vit un enfer, lui qui vient d’un milieu privilégié. Mais ses cornes vont lui permettre de retrouver l’assassin de Merrin, quitte à donner sa part au diable.

Nbr de pages : 535 / Éditeur : J’ai lu / Titre VO : Horns

Mon avis

J’ai découvert Joe Hill, le fils de Stephen King, grâce à son excellent BD Locke & Key (que je vous recommande chaudement). J’étais donc très enthousiaste à l’idée de me lancer dans ce thriller fantastique et je n’ai pas été du tout déçue.

Le résumé était particulièrement alléchant : imaginez que vous vous réveillez avec des cornes, sans aucun souvenir de la veille, et que vous pouvez faire avouer à tous ceux que vous croisez leurs pires secrets. L’arme parfaite pour retrouver l’assassin de sa petite amie… surtout quand tout le monde pense que vous êtes le coupable. Une bonne dose de fantastique qui rend ce thriller glaçant et inoubliable.

Le début de l’histoire est terrible, pleine de rencontres farfelues avec des gens banals qui se révèlent tous être de grands malades avec des envies perverses ou terrifiantes. Ça fait peur et le pire reste les retrouvailles entre Ig et sa famille. Quelle situation horrible de découvrir ce que nos proches pensent vraiment de nous ! Mais outre ces révélations insolites, on se lance également dans une enquête intrigante pour retrouver le meurtrier de Merrin.

Ce roman est osé, surprenant, original et gore. Bref, j’ai adoré. Dommage que la deuxième partie réserve moins de surprises et prenne une tournure un peu trop saugrenue et fantasque. Les pièces du puzzle se mettent rapidement en place pour reconstituer la nuit du meurtre, à coups de révélations et de flash-back. Le suspense n’est pas conservé très longtemps, mais jusqu’au bout, on reste scotché à Ig, un personnage complexe et attachant, dans l’attente des derniers détails qui bouclent cette enquête hors du commun.

Note : 8,5/10

Extras
Traductrice : Valérie Rosie
Première publication : septembre 2011
Fiche Bibliomania
Cornes fera l’objet d’une adaptation cinématographique en 2014 avec Daniel Radcliffe dans le rôle principal.
Daniel Radcliffe, alias Ig

***

Challenge ABC 2014 organisé par Nanet

ABC 2014
5 dans le challenge ABC 2014 – Lettre H

Challenge 1 mois = 1 consigne, organisé par Nessa

Challenge 1 mois = 1 consigne
Mars
: Lire un livre fantastique