Silo – Origines, de Hugh Howey

Silo : Origines, de Hugh Howey

 

Quatrième de couverture

En 2049, le monde est encore tel que nous le connaissons, mais le temps est compté. Seule une poignée de potentats savent ce que l’avenir réserve. Ils s’y préparent. Ils essaient de nous en protéger. Ils vont nous engager sur une voie sans retour. Une voie qui mènera à la destruction ; une voie qui nous conduira sous terre. L’histoire du silo est sur le point de débuter. Notre avenir commence demain.
Nbr de pages : 576 / Éditeur : Actes Sud / Titre VO : Shift

Mon avis

[Mon avis sur le tome 1]

Je me réjouissais de replonger dans les profondeurs du Silo, d’en apprendre encore plus et d’avoir un nouvel aperçu de ce monde, comme nous le promettait le titre. Nous avons bel et bien les réponses à nos questions et le mystère est levé ! Pourtant, je ne ressors pas aussi convaincue et emballée que prévu (contrairement à mes copines Cajou et Stéphanie, qui ont a-do-ré).

La narration de ce second tome est assez ambitieuse : on retourne en 2049, aux prémisses du projet « Silo » et on navigue ensuite dans des centaines d’années, dans différents lieux, avec différents personnages pour comprendre certains moments clés du Silo. Cette narration en plusieurs temps fonctionne très bien : on avance vite, on comprend de mieux en mieux au fil des chapitres et on élargit enfin le champ de vision à tout ce qui entoure le Silo. Mais surtout, on attend le moment où les deux tomes se télescoperont, où on retrouvera les personnages que l’on connaît. Et il faut malheureusement attendre longtemps avant d’avoir quelques allusions à Juliette. Ce n’est qu’à la fin que le voile se lève sur nos personnages que l’on retrouve juste avant de les quitter à nouveau.

Ce tome 2 ne sert finalement que d’intermède entre l’intrigue générale des tomes 1 et 3. On rencontre de nouveaux personnages, mais qui ne sont pas voués à rester, et je n’ai pas réussi à m’attacher à eux. Ce « prequel » nous montre l’envers du décor, et même si c’est bougrement intéressant de découvrir la genèse du Silo et d’en apprendre plus sur des métiers jusque-là laissés dans l’ombre, comme les porteurs, je n’ai pas ressenti la même frénésie et envie de lire que pour le tome précédent.

Il m’a même fallu un mois pour en venir à bout. Certains passages sont captivants et je ne me suis jamais ennuyée, mais il reste selon moi beaucoup trop de longueurs, qui font que ce livre ne se lit pas vite du tout et manque de suspense. Les révélations autour du projet Silo ont beau être choquantes, j’en étais quand même arrivé à une conclusion similaire en grappillant les indices du tome 1.

Une chose est sûre, j’attends de pied ferme le grand final, qui sortira à l’automne, pour reprendre l’intrigue là où je l’avais quittée dans le premier volet. Je pense que j’y retrouverai ce qui m’avait tant plus. Même s’il m’a manqué la tension, le doute et l’action du tome 1, je ne suis pas déçue de ce roman, qui remplit à merveille son rôle de « prequel », en levant le grand mystère, tout en nous donnant très envie de découvrir la suite.

Note : 7,5/10

Extras
Traductrice : Laure Manceau
Première publication : mai 2014
Fiche Bibliomania
Le dernier volet, Silo – Générations, sortira en octobre 2014.

***

Challenge Petit Bac organisé par Enna
Challenge Petit Bac 2013
Bâtiment : silo

 

Publicités

Publié le 27/06/2014, dans Science-fiction. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Je suis en train de le lire. Un vrai régal. Autant que le Tome 1 🙂

  2. stephanieplaisirdelire

    Même su j’ai été plus emballée que toi,je cocomprends les ponts que tu soulèves. Ce tome, qui est effectivement un intermédiaire, est long.
    Mais bon ça marche quand même très bien, les révélations sont fracassantes et la narration multi temps et lieu bien menée. Vivement la suite purée de pommes de terre !

  3. Même si j’ai adoré, je comprends chacun de tes bémols. J’ai eu la chance de pouvoir le lire ors d’un week-end de congé et je n’ai donc jamais eu besoin de le mettre en pause, j’ai pu lire jusqu’à plus soif… ce qui a donc estompé les longueurs que tu as vécues (et que j’aurais certainement vécu si j’avais du fractionner avec le boulot, les enfants etc. Deuxième élément : les personnages auxquels on s’attache moins : je l’ai ressenti aussi et c’est ce qui m’a empêché d’avoir réellement un coup de coeur car je ne me suis pas non plus attachée à eux.
    Comme toi, j’ai vraiment hâte de connaitre la conclusion et donc d’enfin retrouver Juliette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :