Chronique du tueur de roi, 1re journée : Le Nom du Vent, de Patrick Rothfuss

Le Nom du Vent, de Patrick Rothfuss

Quatrième de couverture

Un homme prêt à mourir raconte sa propre vie, celle du plus grand magicien de tous les temps. Son enfance dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d’audace, dans une prestigieuse école de magie où l’attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets… Découvrez l’extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d’exception… infâme assassin. Découvrez la vérité qui a créé la légende.

Nbr de pages : 782 / Éditeur : Bragelonne / Titre VO : The Name of the Wind – The Kingkiller Chronicle : Day One

Mon avis

Après L’assassin royal, je continue ma découverte de la Fantasy et je me régale ! Je pensais bien que Le Nom du Vent saurait me plaire, mais je n’avais pas imaginé à quel point j’adorerais ma lecture : c’est un beau coup de cœur comme je n’en ai pas eu depuis longtemps. Le genre de livres où on se dit, en tournant la page 781, qu’on en aurait bien lu 800 de plus. Et pourtant, au début, j’avais eu peur des longueurs, du temps que mettait l’action à démarrer, mais finalement, j’ai apprécié chaque page comme il se doit. Je me rends compte que la Fantasy est un genre qui me convient parfaitement et j’attends toutes vos recommandations pour de futures découvertes.

Patrick Rothfuss a une plume très élégante et poétique, qui correspond bien à la Fantasy. Il retranscrit avec émotion la perte, le désespoir, l’acharnement, la beauté, la musique. La trame de fond n’a rien d’extraordinaire : Kvothe, adulte, raconte l’histoire de sa vie, de son enfance, du petit garçon seul, futé comme pas deux, qui va s’en sortir grâce à son intelligence et devenir une légende, un héros. Mais tous les détails de cette aventure sont réfléchis et époustouflants ; une magie qui ne ressemble à aucune autre, l’université et ses professeurs atypiques, les créatures fantastiques et les mauvais coups du sort. J’étais tellement accrochée au jeune Kvothe et à ses péripéties, qu’il était difficile de le quitter pour le retrouver dans le temps présent, plus âgé, l’espace de quelques pages lorsqu’il fait une pause dans son récit.

Même si on s’en éloigne assez rapidement, j’ai fait le lien, comme certains, avec Harry Potter, mais aussi Sans famille, deux livres qui font partie de mes incontournables. Le Nom du Vent vient maintenant se ranger à leurs côtés. C’est un gros coup de cœur autant pour l’auteur que son histoire ! Même s’il y a quelques longueurs et que le début ne m’a pas directement conquise, mon intérêt n’a jamais décru et je me retrouve maintenant presque désorientée de devoir quitter Kvothe. Vivement la suite entre mes mains !

Ma note : 9,5/10

Extras
Traductrice : Colette Carrière
Première publication : novembre 2009
Fiche Bibliomania
Cette saga compte pour l’instant 3 tomes : La Peur du Sage, partie 1 et 2. La suite, The Doors of Stone, sortira en VO en 2014.
La description de l’auteur m’a tout de suite beaucoup plu :
Patrick Rothfuss vit dans le Wisconsin, où il enseigne à l’université. À ses heures perdues, il tient une chronique satirique, pratique la désobéissance civile et tâte de l’alchimie. Il aime les mots, rit souvent et refuse de danser.

***

Challenge Petit Bac organisé par Enna
Challenge Petit Bac 2013
Météo : vent

Lecture faite suite à la tentation de AcrO
La Blogo de la Tentation

Un grand merci à Babelio et son Masse Critique !

Babelio - Masse Critique

 

Publicités

Publié le 08/07/2013, dans Coup de coeur, Fantasy. Bookmarquez ce permalien. 10 Commentaires.

  1. J’ai entendu beaucoup de bonnes choses à propose de ce roman. Noté une fois de plus. 😉

  2. Une enième fois que je vois une critique positive sur ce livre. Il me tente vraiment, que ce soit pour son histoire que pour sa magnifique couverture 🙂 Mais j’espère un jour le voir sortir en poche car pour le moment je le trouve extrêmement cher :S
    C’est marrant que tu cites le parallèle avec HP car en lisant ta critique, je me suis fait la mm réflexion : le petit paumé et orphelin qui devient un héros, on en peut s’empêcher de penser au sorcier binoclard 🙂

    • Comme je te comprends ! Si je ne l’avais pas reçu via Babelio, je n’aurais pas osé me lancer… Et mtn je me retrouve avec plein de gros GF à acheter pour lire la suite 😛 que j’ai vmt envie de découvrir rapidement !

  3. Alison Mossharty

    Je ne connaissais pas du tout mais ta chronique donne très envie de découvrir ce roman 😉 je note alors ^^

  4. ah, j’avoue que je ne suis pas fan de fantasy mais que ton billet me charme !!!!!

  5. Je suis ravie que tu aies autant aimé car c’est une lecture que j’ai vraiment beaucoup apprécié en juin malgré les longueurs ! J’ai adoré l’histoire et le personnage de Kvothe, vivement la suite !

  6. Tu confirmes mon envie de le lire! 🙂

  7. Ce livre me tente vraiment beaucoup et me fait de l’œil depuis un moment! Il faudrait que je trouve le temps de me le procurer et de le lire ^^

  8. Celui ci me tente vraiment beaucoup!!!!Depuis trop longtemps d’ailleurs….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :