Le Livre et l’épée, tome 1 : La Voie de la colère, d’Antoine Rouaud

Le Livre et l'épée, tome 1 : La Voie de la colère, d'Antoine Rouaud

 

Mon résumé

Dun-Cadal n’est plus qu’un vieux bougre, noyant ses souvenirs dans l’alcool. Pourtant, il était l’un des plus grands chevaliers qui soient, servant l’Empereur à coups d’épée, au péril de sa vie. Mais l’Empire est tombé et avec lui tous ses rêves. Il a perdu sa dignité, son statut, sa fierté, ainsi que Grenouille, son jeune apprenti qu’il a aimé comme un fils. Alors qu’il n’espère plus rien de la vie, un drôle de couple à la recherche d’Eraëd, l’épée perdue de l’Empereur, va le sortir de sa torpeur et le pousser à découvrir bien des secrets cachés.

Nbr de pages : 480 / Éditeur : Bragelonne

Mon avis

Je ne me lasse décidément pas de mes lectures Fantasy ! J’aime les univers proposés, la complexité des intrigues, le vocabulaire recherché, parfois un peu désuet, mêlé à des termes inventés, liés à la magie et à un monde particulier. Comme dirait Belle : « J’aime les romans de cape et d’épée, pleins de magie et de princes ensorcelés » (oui, je connais mes classiques… On a des références, ou on n’en a pas !).

Donc une fois de plus, banco ! On a bien des chevaliers qui se battent fièrement, une mystérieuse épée perdue et un peu de magie, bien qu’elle ne fasse pas vraiment partie du contexte ou de l’intrigue, comme c’est souvent le cas. L’histoire est assez classique, mais j’ai beaucoup aimé l’affrontement entre Empire et République, et la question de savoir si les dieux écrivent bel et bien le destin de tout un chacun. C’est la première fois que je lis un roman où le héros est du côté des « méchants » : Dun-Cadal, défenseur et fervent partisan de l’Empire, empêche le peuple, avide de liberté, de se révolter. J’ai trouvé ça extrêmement intéressant et original de découvrir sa vision des choses, de le voir si sûr de lui, de ses croyances, de ses idées, bien trop arrêtées.

Il a tout de même fallu attendre une bonne centaine de pages pour que j’accroche à l’histoire, et encore plus pour que je me prenne de sympathie pour les deux personnages, qui ne se révèlent que sur le tard. Mais à partir de la moitié, de la première grande révélation, tout s’éclaire, tout se met en branle et je n’ai plus voulu lâcher mon livre.

Une chose est sûre, l’auteur mène sa barque avec brio. Il nous emmène dans une narration qui alterne les époques, passe sous silence certaines scènes pour y revenir plus tard, jongle entre passé et présent, raconte les mêmes scènes sous un angle différent, sous le regard d’un autre personnage. C’est dans ces passages qu’on comprend les dessous de l’histoire, qu’on se rend compte que l’on s’était mépris sur certains actes, sur certaines réactions. Loin d’être redondant, c’est jouissif de voir comme on s’était trompé ! Ce style de narration me plaît énormément et il est ici utilisé à très bon escient pour garder une part de mystère, qui donne tout son sens aux longueurs ou lenteurs du début.

Un premier roman intelligent et prenant, qui m’a fait réfléchir, qui m’a fait découvrir le mot « fat », qui m’a emportée dans un univers de complots, de trahisons, de haine et de révolte. Il ne se hisse pas aux côtés de mes préférés du genre, mais il m’a fait passer un excellent moment !

Note : 8,5/10

Extras
Première publication : 31 octobre 2013
Fiche Bibliomania
La Voie de la colère est le premier tome d’une trilogie. L’auteur écrit actuellement le deuxième volet.
◆ Les droits ont déjà été achetés par plusieurs pays ; le livre bénéficiera d’une sortie mondiale.
◆ Dans une interview par Fantasy.fr, Antoine Rouaud raconte d’où lui est venue l’idée de ce roman : « Tout bêtement suite à un mail de Stéphane Marsan. J’avais envoyé un premier roman, jugé trop jeunesse mais, visiblement, mon écriture leur avait plu. Il m’a demandé d’écrire quelque chose de plus adulte. En lisant le mail… l’idée est venue. Comme un défi. Une chance à ne pas laisser passer. L’occasion de montrer ce que je pouvais faire. Je n’avais rien à perdre. La majorité de l’histoire est venue comme ça, de façon très ordonnée, comme une évidence. Après, à force de travailler, j’ai arrangé certains points, changé certaines façons de lier les événements. Mais l’idée, le plan, la continuité, c’est venu très rapidement. »

***

Challenge Haut en couleurs organisé par Addiction littéraire
Challenge Haut en Couleurs
2/15 : couleur noire

Challenge Petit Bac organisé par Enna
Challenge Petit Bac 2013
Sentiment : colère

Publicités

Publié le 17/09/2013, dans Fantasy, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. je n’arrive vraiment pas à être attirée par la Fantasy… décidémment !

    • Ce genre, à la base, ne me disait rien du tout, d’ailleurs les résumés souvent similaires ne m’attirent jamais vraiment, mais je sais que je vais adorer la lecture, je me suis vraiment découvert un genre de prédilection, alors que je ne m’y attendais pas du tout. Essaie peut-être à l’occasion, comme moi qui essaie de me faire aux thrillers 😛 Il risque d’y avoir de plus en plus de ça ici en plus 😛 (ou peut-être pas si je dois diversifier mes lectures pour mon nouveau stage en librairie, hii :D)

  2. La Fantasy prend de plus en plus de place dans mes envies de lectures et puisque cette saga est toute nouvelle ce serait une chance de pouvoir la débuter maintenant. Je note ..je note :-). Merci de nous l’avoir fait découvrir.

    • Bragelonne mise beaucoup sur cette saga, à mon avis, on en entendra parler à sa sortie 🙂 Moi aussi la Fantasy est de plus en plus présente dans mes lectures, si tu as des livres à me conseiller, n’hésite pas 🙂

  3. J’aime beaucoup les romans de fantasy, je vais surveiller cette saga de près!! Merci pour la découverte 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :