Deux gouttes d’eau, de Jacques Expert

Deux gouttes d'eau, de Jacques Expert

 

Mon résumé

Antoine est le coupable tout désigné pour le meurtre abominable de sa petite amie, mais c’était compter sans son jumeau, Franck. Ils sont la copie parfaite l’un de l’autre, partagent le même ADN et la même maladie, l’adermatoglyphie, l’absence d’empreintes digitales. Ils s’accusent mutuellement et il ne semble y avoir aucun moyen de les départager. Un vrai cul-de-sac pour le divisionnaire Robert Laforge, chargé de cette enquête.

Nbr de pages : 336 / Éditeur : Sonatine

Mon avis

Un thriller traitant de la gémellité, ça m’a évidemment tout de suite attirée. Les histoires de jumeaux, cette relation si particulière, ce lien psychique même, je trouve ça passionnant. Cet aspect du livre m’a beaucoup plu et j’ai adoré démêler le vrai du faux dans les témoignages contradictoires des deux frères. Cette enquête met vraiment nos nerfs à rude épreuve et on ne sait pas qui croire… Par contre, du côté des investigateurs, on est moins gâté : aucun personnage n’est attachant, ils se répètent beaucoup trop, ça traîne, ça manque de dialogues savoureux, c’est un peu plat. Dommage.

Dès le départ, le coupable est identifié et amené au poste. On se démarque alors des débuts classiques d’une enquête où l’on recherche des suspects et des témoins. En effet, toutes les preuves accablent Antoine. La plus flagrante étant qu’il a été surpris par une caméra de surveillance avec l’arme du crime. Cette erreur paraît tellement énorme pour un meurtrier que le lecteur se demande très vite si cette erreur n’est pas voulue. Franck se serait-il volontairement poster devant une caméra pour mieux accabler son jumeau ? D’autres hypothèses tout aussi vraisemblables viendront sauter aux yeux du lecteur durant sa lecture : les deux frères sont-ils complices ? Antoine a-t-il en fait tout prévu pour retourner la situation et faire emprisonner son frère à sa place ?

Mais finalement, les spéculations s’arrêtent assez rapidement car les possibilités ne sont pas innombrables : le coupable ne peut être qu’un des deux jumeaux ou les deux. L’enquête tourne en rond pendant un peu plus de 300 pages autour de ces trois hypothèses. De plus, le postulat de base semble un peu exagéré : tout est mis en œuvre pour rendre cette enquête impossible. Le fait qu’il soit absolument impossible de différencier les deux frères, qu’ils aient le même ADN et qu’en plus, ils n’aient pas d’empreintes digitales. La situation parfaite pour commettre un meurtre, c’est vrai, mais est-ce vraiment crédible ?

Jacques Expert utilise à merveille le sujet de la gémellité et s’intéresse à tous ces liens que peuvent tisser de vrais jumeaux monozygotes. Entre Franck et Antoine, on sent très vite que quelque chose cloche, que leur relation est trop fusionnelle ou, au contraire, que leur union est amenée à les détruire. C’est assez bouleversant de voir comment se forge ce lien d’amour, mais parfois aussi de haine. Grâce à plusieurs flash-back, on parvient à mieux cerner Franck et Antoine ; on y découvre leur adolescence mouvementée qui s’est terminée de façon dramatique. On suit cette lente descente aux enfers, la terreur des parents face à des jumeaux presque diaboliques, les ruses et coups bas qu’ils manigancent à tout-va, jusqu’au point de non-retour.

Ce thriller se lit vraiment vite, tant on veut savoir : « le coupable est-il Franck ou Antoine ? ». Dans un dernier face-à-face inattendu, tout va se régler, mais à qui cette dernière machination va-t-elle profiter ? Une fin que je n’ai pas vu venir et relativement bien culottée ! On râle ou on applaudit, à vous de voir…

Note : 7,5/10

Extras
Première publication : janvier 2015
Fiche Bibliomania
Jacques Expert est le premier auteur français à être publié aux éditions Sonatine et il en est ravi !
Jacques Expert est un grand amateur de faits divers. Cette idée de scénario est inspirée d’une échauffourée entre deux bandes en Amérique. Un homme avait été poignardé, la scène filmée et un coupable inculpé. Mais le jumeau de celui-ci étant également présent ce soir-là, la police n’avait eu aucun moyen d’accuser un jumeau ou l’autre. Les deux avaient été acquittés.
Source

***

Challenge ABC 2015 organisé par Nanet

ABC20156 dans le challenge ABC 2015 – Lettre E

Publicités

Publié le 24/03/2015, dans Policier/Thriller, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Je partage chacun des mots de ton billet, comme toi j’ai trouvé que c’était un vrai page-turner, difficile à poser et j’ai aimé la façon d’insérer la gémellité à l’intrigue policière. Mais, encore comme toi, j’ai trouvé les personnes vraiment mal brossés ou plutôt mal diversifiés. Quant à la fin, je ne sais toujours pas si j’ai eu envie d’applaudir ou de râler… un mélange des deux certainement 🙂

  2. Je l’ai et je ne l’ai pas encore lu… 😉

  3. j’ai vraiment bcp aimé ce titre qui se dévore ! et pas déçue par la fin qui est vraiment comme tu le dis si bien « culottée » !

  4. Belle critique.

  5. Un très bon page turner ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :