Prophétie, tome 1 : Le maître du Jeu, de Mel Odom & Jordan Weisman

Prophétie, tome 1 : Le Maître du Jeu, de Mel Odom & Jordan Weisman

 

Mon résumé

Nathan, petit curieux de 13 ans, découvre dans une armoire un vieux jeu maya. Dans ses rêves, il rencontre son adversaire qui lui explique un peu le fonctionnement sans vraiment lui révéler les règles. Ce qu’il sait, c’est qu’il commence à voir et entendre des morts et que sa mission est de les aider… s’il veut gagner ce jeu et empêcher la fin du monde !


Mon avis

Quel mélange des genres dans Prophétie ! La 4e de couverture m’avait beaucoup plu, laissant présager un livre jeunesse fantastique àla Jumanji. Hélas, le livre part un peu dans tous les sens, alliant jeunesse et fantastique, mais aussi enquête policière, menace de fin du monde, meurtre, fantômes, mondes parallèles et dieu maya.
Les auteurs n’ont pas fait dans la simplicité et c’est un peu ce que je leur reproche car j’ai trouvé qu’au final Prophétie n’était pas à la hauteur de ce qu’on pouvait attendre de lui et je n’ai pas vraiment compris où les auteurs voulaient en venir (à voir peut-être dans le tome 2 !).

Nathan est un chouette personnage principal, intelligent mais flemmard à l’école. Les jeunes lecteurs de son âge se reconnaîtront en lui, souriront devant ses mauvaises aventures et s’esclafferont devant ses blagues à deux balles. Parce que oui, ce livre est destiné à un public assez jeune, et du coup ne m’a pas transporté. Les petites bagarres à l’école, les après-midi à jouer à des jeux vidéo, ça ne m’intéresse pas vraiment, même si c’est toujours raconté avec un brin d’humour.

« Arda retira le bâillon de Nathan, saisit d’une main le haut de son sweat-shirt et de l’autre sa ceinture, puis il le fit basculer dans la cuvette, la tête la première. Immédiatement, le garçon eut de l’eau froide jusqu’au cou. Il ferma les yeux et remercia le ciel que le précédent utilisateur n’ait pas oublié de tirer la chasse. »

Heureusement, le Jeu maya vient sortir Nathan de son petit quotidien d’ado et là ça devient intrigant. Ce jeu où les pions se déplacent tout seul, que Nathan n’arrive pas à déchiffrer. Seulement, nous n’apprenons pas grand-chose sur celui-ci, si ce n’est que le monde entier dépend des capacités de Nathan à gagner. J’attendais beaucoup du Jeu, qu’il nous emmène dans des défis haletants, mais j’ai été déçue, car au final ça se résume à une petite enquête policière, sympathique, mais très vite résolue, sans qu’elle n’ait pris de tournures incroyables.

Malgré ces quelques regrets, je suis convaincue que ce livre sera reçu avec enthousiasme par les ados, à qui il convient parfaitement. Il se lit très bien, les petites touches d’humour font mouche, les chapitres sont relativement courts, et Nathan l’antihéros est parfait dans son rôle. Mais ce n’était pas assez pour moi.
De plus, je pense que le tome suivant réserve beaucoup de surprises à ses lecteurs. Ils en apprendront sans doute plus sur le Jeu et le mystérieux adversaire, car le retournement de situation des dernières pages n’augure rien de bon pour le pauvre garçon !

Note : 6/10

Extras
Traductrice : Laurence Bouvard
Le livre ne sortira que le 13 octobre prochain
et contiendra un jeu de société.
Une version interactive en ligne sera également disponible !
Le tome 2, Le dieu des ombres paraîtra en avril 2012.
Le tome 3, Un jour sans nom, en septembre 2012.
Fiche Bibliomania

Je remercie Babelio et les éditions Bayard Jeunesse pour ce partenariat.
Babelio - Masse Critique       Bayard Jeunesse

Publicités

Publié le 07/09/2011, dans Fantastique, Jeunesse, Policier/Thriller, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. J ai été déçue par ce livre. Je m attendais qu il y ait plus d interactivité avec les objets du livre. Ce n est qu à la fin du livre quand j ai vu qu à aucun moment on n,ous demanderait de les utiliser ou les étudier que j ai ouvert la pochette. Je trouve l histoire avec trop de mystères qui finissent par lasser.

  2. J’avoue que le résumer me tentait bien… Jusqu’à ce que je lise ta critique. C’est vrai que ça donne un peu l’impression d’un Jumanji sur le phénomène Maya, mais si tu dis que cela n’est pas réellement le cas et, si en plus, c’est encore un livre à suivre… Je ne sais pas. Ca me refroidit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :